C’est la faute à Macron !

Partager
  • 74
  •  
  •  
  •  

– Dès février 2018 je parlais de viol de la nation par la politique ultralibérale de Mr Macron.
– Je prévenais des risques de soulèvements contre les inégalités et les injustices sociales.
– Le 1er décembre, je publiais un article « HUMANISME » énonçant ce qu’il fallait faire.

La suite nous la connaissons :

– Samedi après samedi les GJ retournent dans les rues, et ils ont raison.
– Des casseurs, des black-blocs s’en mêlent… la confusion dans l’opinion.
– Les deux leaders extrêmes en profitent pour exacerber les haines et pousser à la révolution.

Mais macron, ne fait rien dans le bons sens !

– Il fait même le contraire de ce qu’il faudrait, s’y prenant à l’envers, manquant de pédagogie.
– Il fait acte d’égocentrisme et tente sans cesse de se justifier, de justifier sa politique.
– Il parie sur un essoufflement du mouvement, même s’il doit tenir jusqu’à l’été.

Mais au bout du compte, il n’y a rien.

– Nous n’avons pas plus de pouvoir d’achat.
– Nous n’avons pas plus d’investissement d’État.
– Nous n’avons pas plus d’interventions face aux obscurantismes.
– Nous n’avons pas plus de solidarité pour notre santé.
– Nous n’avons pas plus d’équité sociale, nous en avons moins.
– Les plus riches ne paient pas plus.
– Nous avons toujours plus de taxes et d’impôts.
– L’éducation et la scolarité, deviennent du disciplinaire.
– Nous n’avons pas plus de protection salariale.
– Nous n’avons pas plus d’éthique politique.
– Nous n’avons pas plus d’engagements pour la planète.
– Nous n’avons pas plus de concret pour les sans-abris.
– Et nos libertés individuelles et collectives, s’amenuisent.

Je ne sais pas ce qui motive Monsieur Macron à rester dans sa logique néolibérale, ses financiers, les lobbies… ? Toujours est-il que s’il continue ainsi, les choses iront de mal en pis !

– Il faut remettre l’ISF ou un équivalent.
– Il faut réétatiser, recapitaliser la France avec des entreprises d’état.
– Il faut donner du pouvoir d’achat aux Français.
– Il faut une vraie augmentation des salaires, en général.
– Il faut de l’ascenseur social.
– Il faut de l’espoir de réussite, d’avenir pour notre jeunesse.
– Il faut anticiper l’avenir, sa robotisation, et ses conséquences.
– Il faut faire baisser les tarifs des énergies, des loyers, des logements.
– Il faut donner les moyens aux français de capitaliser, d’investir pour eux et les leurs.

… et tout cela n’est qu’un minimum, ça s’appelle l’Équitabilisme, l’humanisme politique social et économique, dans le respect des natures humaines et environnementales.

Gilles Ragnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *