Comment la France a pu en arriver là !!!

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

Ragnaud, Gilles, société équitable, Évolution, démocracitoyenne, assurance d'existence,

Comment la France a pu en arriver là !!!

Quand des gens ne ressentent plus le soutien de leur nation, n’arrivent plus y trouver leur place, vivant dans la misère entourée de misères, alors nécessairement, ils se rebellent, certains par de petites délinquances, puis de plus grandes au risque de faire de la prison, engendrant dans leur corps de la haine faite d’injustices et d’impuissances. Certains d’entre eux vont se tourner vers les religions, y trouvant de l’écoute, quelque chose d’organisé, ayant soudainement une place au sein d’une communauté, de l’importance pour les autres.

Dans les années 70, j’étais un de ces gamins des HLM, un peu désœuvré, vivant entre la rue et la maison familiale, élevé à grands coups de ceintures et de claques dans la gueule. Heureusement, il y avait l’école, certes je n’y étais pas une lumière, mais au moins nous étions entourés, nous avions de l’importance nous retrouvant pour certains au catéchisme, écoutant le curé nous narrer la parole de dieu. Je n’ai jamais adhéré à ces histoires à dormir debout, mais par contre j’étais un véritable buvard lorsqu’il s’agissait de comprendre ce qu’était la compassion, la bienveillance, la sagesse, comprenant aussi ce qu’est l’injustice et la violence, celle que je vivais au sein de ma famille, mais aussi et surtout celle que je voyais dans le monde, les famines, les guerres, les mensonges et les trahisons. Moi, j’ai fini dans la rue, dormant là où je pouvais, passant mes journées à trouver mon pain quotidien. D’autres de la bande de gamins que nous étions ont eux « mal tourné» se rebellant déjà par de petites délinquances, puis de plus grandes au risque de faire de la prison, engendrant dans leur corps de la haine faite d’injustices et d’impuissances.

Malgré cela, nous à cette époque avions de la chance, car depuis, pour les générations de gamins qui nous ont suivi, souvent des fils et filles d’émigrés, les choses sont devenues encore plus compliquées, l’avenir qui leur était proposé progressant à pleine vitesse vers des culs de sac, des avenirs qui n’existaient pas, les logements, les institutions, l’économie nationale, l’école même se délabrant année après année, le racisme, la peur de l’autre et l’incompréhension faisant boule de neige.

La suite nous la connaissons tous …

La leçon que je tire de cette histoire de France, est qu’un État qui sera capable de garantir un avenir à chacun, est un État dans lequel les religions n’auront plus leur place, ses citoyens sachant s’émanciper d’un quelconque dieu et des fanatismes qu’ils engendrent.

Gilles Ragnaud

Gilles Ragnaud la page Like.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *