Article du magazine Marianne, on y parle de Génération Athée.

Partager
  • 320
  •  
  •  
  •  

Article du magazine Marianne, on y parle de moi en tant que porte parole de Génération Athée. Vu que cet article est réservé aux abonnés, voici l’extrait qui en parle :

L’option d’un « communautarisme athée »
Devant ces craintes, l’associatif Gilles Ragnaud a entrepris une démarche que refusent les laïques : faire des athées une communauté organisée, dont la voix serait reconnue par l’État. « Il y a une telle présence quotidienne des religieux dans tous les médias qu’on a l’impression d’être invisible. Il n’y en a que pour eux ! », se désole-t-il. En réponse, ce militant a créé Génération Athée, une association dont le but est de « revendiquer le fait que l’athéisme est une conviction comme les autres », qui mériterait « le soutien de [ses] revendications et volontés ». Il a même rencontré, début janvier, le rapporteur général de l’Observatoire de la laïcité Nicolas Cadène, et nous confie que ce dernier se serait montré très réceptif au « sentiment général des athées de France d’être les oubliés de la République et de la laïcité ». Le problème serait donc qu’il « n’existe actuellement pas de structure athée capable d’être représentative ». Et Génération Athée paraît très loin du compte à l’heure actuelle.
Face à la montée des obscurantismes, les athées sont-ils condamnés à « se structurer en communauté spirituelle pour traiter d’égal à égal avec les religieux de tous bords », comme l’écrit le journaliste Allan Kaval dans Les Inrocks ? L’initiative de Génération Athée, pragmatique mais peu républicaine, peut être vue comme une manière d’avouer que les non-religieux sont devenus un groupe communautaire comme les autres… Et qui a bien du travail pour être représenté : chaque quatrième dimanche du mois, de 9h42 à 10 heures, l’Union rationaliste a certes obtenu d’avoir son quart d’heure non-religieux sur France Culture. Mais on est loin, bien loin des matinées de messe dominicale sur France Télévisions… Plutôt que de chercher à aligner les athées sur les autres cultes, pourquoi ne pas tout simplement respecter les principes en vigueur ? « La laïcité devrait avoir pour conséquence que le discours religieux n’envahisse pas l’espace public comme aujourd’hui », rappelle ainsi Alexis Corbière. Remettre les religions à leur juste place dans une République laïque : une évidence qu’il est nécessaire aujourd’hui de rappeler.

Lire l’article d’Hadrien Mathoux : https://www.marianne.net/societe/face-aux-religions-qui-envahissent-les-debats-les-athees-sont-ils-les-oublies-de-la

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *